Que vous soyez plutôt farniente au bord de l’eau, motivés par une séance de sport dynamique, intéressés par une sortie familiale à vélo ou encore curieux de découvrir à pied la nature qui vous entoure, cet été vivez pleinement vos envies dans notre ville de Chécy. Profitez de notre biodiversité et de notre environnement naturel exceptionnel propice à la détente et à l’émerveillement quelque soit votre âge. Bel été à Chécy

Chécy, ce sont les Caciens qui en parlent le mieux !

Nicolas, Simon et Eden ont 17 ans et sont Caciens. Installés à l’une des nouvelles tables de pique-nique en bord de canal, face au lavoir, ils aiment bien «faire une pause ici ». Pour Nicolas, «Chécy c’est très vert, très nature ! La ville est tranquille et dynamique, il y a pas mal d’équipements sportifs, le nouveau gymnase, des clubs et surtout la nouvelle piste cyclable le long du canal.

Et il y a aussi pas mal de magasins dans la zone commerciale, le marché du samedi matin dans le bourg… et un super feu d’artifice le 14 juillet ! », ce qui fait rire ses copains. « Ce qui est bien c’est qu’on peut se balader tranquillement partout, à pied ou à vélo» précise Simon. Pour Eden, « L’église est  magnifique, y compris à l’intérieur, et la Loire à Vélo me permet d’aller jusqu’à Orléans rejoindre mon lycée ».

Pour Magali, Cacienne et mère de 3 enfants : «Il faudrait peut-être quelques terrasses pour pouvoir prendre un verre ou une glace et proposer plus d’animations pour les Caciens comme pour ceux qui viennent à Chécy se balader et apprécier les bords de Loire ». Un peu plus loin, en bord de Loire justement, Franck et Valérie, les gérants du camping « Les Pâtures », accueillent les touristes. « On a surtout une clientèle étrangère, des Allemands, des Néerlandais, des Anglais, des Belges », raconte Franck.

 

Cette année, la saison démarre très doucement, certainement à cause de la crise sanitaire. « L’atout de ce camping, c’est sa proximité avec la Loire et le canal, dans un cadre naturel, loin des habitations. Ici, les gens sont tranquilles et c’est ce qu’ils viennent chercher » argumente-t-il. Et d’ajouter : « Les campeurs apprécient ici les itinéraires cyclables et pédestres, la proximité avec Orléans, et bien sûr la Loire ! ».

VAL DE LOIRE – PATRIMOINE MONDIAL

La Loire, c’est certainement l’atout n° 1 de la commune, « avec le canal, bien sûr » précisent Jonathan et Éric qui naviguent sur le canal chaque semaine, le plus souvent en canoé, mais aussi en barque et depuis peu en paddle. Au bord du canal, Yvonne, 78 printemps : « J’essaie de marcher tous les jours soit le long du canal, soit dans les Pâtures et chaque jour j’ai l’impression que le paysage est différent, ça me fait du bien et j’en ai besoin, ça me maintient en bonne santé ! ». Les Caciens profitent de leur environnement naturel, « un véritable terrain de sport à ciel ouvert » s’exclame Emmanuel, qui court deux ou trois fois par semaine le long de la Loire et du canal à Chécy. « On a vraiment la chance d’avoir cet environnement-là », souligne-t-il.

C’est aussi ce que pense Valérie Roux, Cacienne, patronne de l’Agence immobilière Cacienne en centre-bourg. « Ce que les gens apprécient ici ? La proximité avec Orléans et la facilité pour s’y rendre. À Chécy, les gens sont proches de tout, il y a tous les services qu’une famille peut rechercher. La commune est dynamique, elle a du cachet comme on dit, c’est la ville et la campagne en même temps ». Même son de cloche chez ARC immobilier : « Chécy est une ville calme, le bourg est charmant, il y a le canal, la Loire, la forêt… » explique Inès Ladrech, conseillère en immobilier, « c’est ce qui fait l’attractivité de Chécy ».

NATURE & CULTURE

Ce potentiel d’attractivité intéresse également Orléans Métropole, et son office de tourisme métropolitain, Orléans Val de Loire Tourisme. Son directeur général, Axel de Beaumont, résume ainsi les choses : « Chécy, comme d’autres communes de la métropole, dispose de nombreux atouts patrimoniaux ou naturels.

Au niveau d’Orléans Val de Loire Tourisme, nous sommes convaincus qu’il faut encore développer ensemble notre offre « tourisme de loisirs », à destination des touristes « citybreaks » (courts séjours), mais aussi de l’offre locale (visiteurs régionaux qui redécouvrent leur territoire), autour de trois axes : le tourisme vert, le patrimoine et la gastronomie, comme au restaurant « le Week-end » où opère le chef Christophe Auterioux qui a contribué dernièrement à la rédaction du livre « Recettes et saveurs d’Orléans Métropole » au travers d’une belle recette « d’asperges en robe de saumon fumé » ! ». Cela rejoint la volonté de la municipalité de Chécy de développer un tourisme de nature, mêlant Nature et Culture, avec la participation des associations, et des habitants.

C’est tout l’enjeu d’ailleurs du projet de grand parc naturel des Pâtures entre Loire et canal, qui sera l’occasion d’initier des projets pour développer la pratique d’activités sportives, ludiques, culturelles, récréatives en lien avec le milieu naturel et la valorisation de la biodiversité. Un enjeu de taille !

 

Ce qu’en pense….
JEAN-YVES CHALAYE
Adjoint chargé de la vie économique
et du tourisme

 

À une période où nos concitoyens retrouvent l’envie de prendre l’air, de changer de rythme et d’environnement en sortant des grandes villes, de prendre le temps de vivre, de se ressourcer seul ou en famille, notre commune, entre Loire et forêt, a tous les atouts pour développer un tourisme de loisirs, un tourisme « vert ». Cette attractivité naturelle doit être promue et profiter à tous les acteurs de notre vie locale. Nous devons développer nos offres de loisirs en matière de tourisme fluvial, de randonnées, d’observation de la nature, mais aussi encourager les initiatives et développer, par exemple, des hébergements touristiques comme des gîtes, chambres d’hôtes, meublés… La présence de 2 itinéraires cyclables sur Chécy, La Loire à Vélo et la future « Scandibérique » le long du canal, nécessite de nous positionner comme destination de courts-séjours ou de week-end, avec des services et prestations à envisager, pour nos visiteurs comme pour les Caciens.

CHÉCY LES AMIS DE LA VIGNE (CAVE)

La première Zone Agricole Protégée du Loiret a été créée à Chécy en 2012. Elle sera prochainement étendue pour préserver toujours plus les activités agricoles et maraîchères, les vignes, les paysages, promouvoir les circuits courts, et empêcher l’étalement urbain.

Jean Gaubert est le président de l’association CAVE qui entretient les dernières vignes sur Chécy. En tout 2,5 ha,
répartis sur 7 parcelles : 5 en pinot meunier et 2 en pinot noir. « Cette année, nous avons subi les caprices de la météo, avec les gels du printemps, un mois d’avril avec des nuits froides et un mois de mai trop pluvieux, le cycle de la vigne a pris du retard avec des pertes de 60 à 80 % selon les parcelles, et les vendanges seront tardives, certainement en octobre » explique-t-il.

L’association compte plus d’une centaine d’adhérents, « dont 50 % de Caciens » précise Jean Gaubert, « le travail de la vigne nous intéresse tous, nous faisons au maximum le travail manuellement, avec une pratique raisonnée, nous ne pratiquons plus, par exemple, le désherbage chimique ». Les adhérents se retrouvent régulièrement pour ce travail sur la vigne, « avec patience et avec passion » précise Jean Gaubert. Pour lui, les vignes contribuent à « l’offre touristique » que propose Chécy : « Se balader en bord de Loire, sur la Loire à Vélo, sur les chemins communaux qui permettent de traverser les vignes, cela contribue à découvrir et apprécier l’aspect rural et champêtre de la commune ». CAVE sera présent un vendredi sur deux pendant l’été au camping, avec dégustation et vente du vin de Chécy, visite des vignes et possibilité de visiter la distillerie de Bou. Ces animations sont ouvertes à tous ! Pour mieux connaître l’association, et pourquoi pas devenir adhérent : rendez-vous à la fête des associations le 5 septembre.

Envie de découvrir les vignes de Chécy ?

“Tours en Vigne » : des animations proposées par CAVE pour découvrir le vignoble orléanais et son histoire…
Rendez-vous au camping de Chécy à 17h30 :

  • les vendredis 9, 16 et 30 juillet,
  • les vendredis 13 et 27 août,
  • et le vendredi 3 septembre.

Le départ se fera en minibus depuis le camping.

+ D’INFOS

Contact : webmaster@checycave.fr ou Anne-Marie – ✆ 06 31 69 60 83
www.checycave.fr
Une participation de 3 euros vous sera demandée… et pensez à aller consulter le site de l’association pour toute modification de dernière minute.

La première Zone Agricole Protégée du Loiret a été créée à Chécy en 2012. Elle sera prochainement étendue pour préserver toujours plus les activités agricoles et maraîchères, les vignes, les paysages, promouvoir les circuits courts, et empêcher l’étalement urbain.

Envie d’une escapade en solex le long de la Loire ? 

 

Informaticien de profession, Pierrick Josien a pris sa retraite il y a 2 ans, et s’est installé à Chécy. « J’avais déjà acheté un premier solex, et je me suis intéressé à la mécanique et surtout au moteur du solex, c’était indispensable avant d’en acheter d’autres » raconte-t-il. Les solex ne sont plus construits depuis 50 ans, « il faut donc toujours trouver des pièces d’origine » précise-t-il. Puis l’idée lui est venue de proposer des balades en solex le long de la Loire, « moi qui aime le contact et la convivialité, c’était parfait ! ».

 

DES BALADES « NATURE » OU « CULTURE »

Depuis l’an dernier, il propose des balades pour des groupes jusqu’à 6 personnes maximum qu’il accompagne. Différents circuits sont proposés, au départ de Chécy. « On emprunte des routes à faible trafic, des chemins, des sentiers, c’est idéal pour profiter des paysages ». Pierrick Josien propose des circuits plutôt « nature » qui permettent de découvrir la Loire « sauvage » du côté de Jargeau et de Châteauneuf-sur-Loire, d’autres plutôt « culture » qui sont l’occasion de visiter le patrimoine (ponts, moulins, châteaux, églises…), et le pique-nique est compris dans la prestation : « J’en profite pour faire déguster des produits de la région, notamment du Sauvignon de Noyers-sur-Cher par exemple » raconte-t-il. Il s’adapte également aux demandes et propose du sur-mesure. « On peut même aller jusqu’à Chambord, mais je dois prévoir du carburant, car avec le réservoir de 1,5 L d’un solex, on fait environ 100 km ! » précise-t-il. Pour le moment, 20 % de sa clientèle est de Chécy, 70 % du Loiret et 10 % vient de beaucoup plus loin. Il a été partenaire du dispositif du Conseil départemental : « Le Loiret vous remercie », proposant aux personnels soignants des balades en solex.

+ D’INFOS

N’hésitez pas à prendre contact avec Pierrick Josien pour préparer une escapade en solex, pour vous, pour vos amis ou pour offrir !
Pierrick Josien – ✆ 06 76 60 97 70

 

 

 

 

 

 

Profitez de l’été à Chécy !

 

Partager cette page sur :