Divers

Publié le jeudi 6 mai 2021

Rencontre avec

Stéphanie LHUILLERY 

Responsable du pôle Nord/Est

 

Elle est à ce poste depuis la création du pôle Nord-Est en 2018. Auparavant, elle était directrice générale des services d’une commune du Loiret. « La création et la gestion de ce pôle sont un vrai challenge pour maintenir la proximité indispensable entre la Métropole et les communes, c’est essentiel à la réussite de la territorialisation » explique-t-elle. « Nous travaillons étroitement avec les services techniques des communes, nous accompagnons les élus dans la priorisation des actions et des projets tant sur leurs aspects budgétaires que réglementaires. Le rôle exercé par le pôle permet d’éviter que le transfert de compétences des communes vers la Métropole n’entraîne une centralisation des décisions. Nos échanges et notre travail avec les élus des communes sont indispensables pour maintenir la proximité et la réactivité, et mener à bien nos missions ». « Nous avons 3 ans d’existence seulement ! » souligne Stéphanie Lhuillery. « La Métropole est une grosse administration. Nous avons toujours à opérer des ajustements d’organisation et de structuration pour être plus efficaces. Les agents se sont bien adaptés à ces transformations, car leurs missions restent les mêmes. Certaines équipes se sont étoffées pour intervenir sur un périmètre plus grand et répondre rapidement aux demandes des communes. »
La Métropole engage d’ailleurs un bilan pour évaluer la pertinence de ces organisations métropolitaines, les résultats attendus et l’avis des élus. Pour sa part, Stéphanie Lhuillery est convaincue du bien-fondé de ces pôles : « Nous faisons tout ce que nous pouvons pour que tout fonctionne bien et nous ne ménageons ni nos efforts ni notre énergie pour y parvenir ! Ce travail est enrichissant et formateur, il oblige à toujours mieux connaître les compétences techniques liées aux différents projets, et à maintenir la proximité entre les communes et les services de la Métropole ».

Partager cette page sur :